Tous les étudiants ont besoin d’Internet

[English] 

Partout au Canada, l’année scolaire débute avec un mélange de cours en personne et en ligne. Pourtant, des dizaines de milliers d’enfants n’ont pas un accès adéquat à Internet et se retrouvent désavantagés.

Personne ne devrait être forcé de fréquenter un environnement dangereux par l’absence d’Internet. Personne ne devrait manquer son année scolaire en raison d’une piètre connectivité.

Nos gouvernements doivent agir et rendre le financement et les ressources d’urgence disponibles MAINTENANT.

Dites à vos élus locaux et provinciaux qu’il est temps que chaque étudiant dispose du matériel et de la connexion adéquate à Internet pour ses besoins académiques.

 

Tout au long de la première semaine de septembre, les écoles du pays se sont pressées de laisser savoir aux parents exactement de quelle façon elles gèrent les risques de COVID-19.1

Les détails varient de province en province et d’une commission scolaire à l’autre. Plusieurs districts demandent à leurs élèves de suivre quelques-uns de leurs cours en ligne, tandis que d’autres exigent que les élèves sans accès suffisant à Internet reviennent en classe en personne en dépit des préoccupations de santé et de sécurité. 

La pandémie est difficile pour tout le monde, mais surtout pour les étudiants. Nous devons nous assurer que nos enfants aient droit à la meilleure chance possible d’obtenir une éducation qui leur convient pendant ces temps très difficiles. 

Nous avons déjà été témoins des effets du clivage numérique chez nos enfants. Les enseignants interrogés par la Fédération canadienne de l’enseignement au terme de la dernière année scolaire percevaient déjà des iniquités croissantes, alors que 80 % d’entre eux signalaient que les cours en ligne fonctionnaient très mal pour les élèves vivant dans la pauvreté.2

Cette année scolaire, les choses ne feront qu’empirer, à moins que les gouvernements n’agissent pour que tous les enfants soient branchés et obtiennent une chance de réussir peu importe ce que l’année leur réserve. 

Les cours en ligne sont difficiles pour tout le monde, mais ils relèvent de l’impossible pour ceux et celles dont le foyer est privé d’une connexion raisonnable à Internet, d’appareils pour chaque élève et d’espace suffisant pour étudier en paix. L’éducation à distance deviendra une immense loupe pointée vers les iniquités au Canada.

Le clivage numérique existe déjà entre les enfants de famille nantie et les autres. Il existe aussi entre les enfants de milieu urbain, dotés de bonnes connexions, et ceux des milieux ruraux où Internet est cher et de mauvaise qualité, quand il est disponible.

Agissez maintenant et exigez de vos élus qu’ils fassent tout en leur pouvoir pour combler cet écart et connecter chaque élève.

Sources

  1. Back to School: COVID-19 Rules Across Canada - CBC Kids News
  2. Canadian Teachers Responding to Coronavirus - Canadian Teachers’ Federation

Press: Matthew Hatfield | Phone: +1 (888) 441-2640 ext. 1 | matt@openmedia.org